La Roche-sur-Yon, Vendée, Pays de La Loire, France

  • Facebook
  • Icône social Instagram

Rejoignez notre liste de diffusion pour ne rater aucune info : 

Mentions légales

2020 - Mis-à-jour par le service communication de l'Association Ensemble Erwin List

Loïc Chevalier 

Directeur artistique 

Loïc Chevalier est professeur certifié d'enseignement artistique dans la spécialité direction de chœur. Il est également titulaire d'un diplôme d'Etat d'accompagnement et d'un diplôme de fin de troisième cycle de chant.

Il est professeur au conservatoire de La Roche-sur-Yon depuis 1983 où il fut d'abord accompagnateur de la classe de chant et des instruments puis chef de chœur. Il a créé les trois chœurs qu'il y dirige : un chœur d'hommes, un ensemble à voix égales de femmes et un chœur de chambre à voix mixtes. Depuis plusieurs saisons, il dirige l'orchestre OCARYV, orchestre des adultes amateurs du conservatoire.

Il s'est formé à la direction de chœur au Centre d'art polyphonique d'Alsace auprès d'Erwin List et de Benoît Haller (directeur musical de La Chapelle Rhénane). Il a eu aussi le privilège de travailler avec Toni Ramon (ancien chef de la Maîtrise de Radio France).

Il a dirigé pendant 15 ans le Choeur Allegro de Cholet.

Durant cette période, il a donné de nombreux concerts pour "Le Printemps des orgues" du Maine-et-Loire, accompagné à l'orgue par Michel Bourcier, Henri-Franck Beaupérin, Gilles Villari, Marc Chiron ou Philippe Chevalier. 

Il a créé et dirigé un orchestre pour permettre au chœur de monter des œuvres telles que le Requiem de Fauré, le Gloria de Vivaldi, la Messe en sol de Schubert ou la Messe de Minuit de Charpentier, ainsi qu'une symphonie de Haydn.

En 2010, il a donné deux concerts en compagnie de Rhoda Scott.

La même année, à La Roche-sur-Yon, il a eu le privilège de préparer la Maîtrise du conservatoire pour chanter La Passion selon Saint Mathieu avec La Chapelle Rhénane dirigée par Benoît Haller.

Il a également préparé le chœur de chambre pour Cosi Fan Tutte dirigé par Francois Bazola sur la scène nationale du "Grand R" de La Roche-sur-Yon.

Comme accompagnateur de la classe de chant pendant plus de 20 ans, il a bénéficié des conseils techniques de nombreux professeurs de chant et tout particulièrement de Marie-Thérèse Boiton-Rivoli, épouse du grand chef d'orchestre Gian Franco Rivoli.

Il est invité chaque année avec ses chœurs par Valérie Fayet pour le travail avec les étudiants dans sa classe de direction du conservatoire de Nantes.

Il enseigne la direction de chœur depuis 2011 au conservatoire de La Roche-sur-Yon.

Florence Collin 

Premier violon

Florence Collin étudie la musique au Conservatoire National de Région de Nantes où elle obtient, entre 1985 et 1992, quatre médailles d’or. Elle se perfectionne ensuite auprès de violonistes et pédagogues renommés tels que Stefan Gheorghiu, Jean-Pierre Wallez et Christophe Poiget.

Sa réussite au Diplôme d’Etat de violon en 1996 lui permet d’enseigner au Conservatoire National de Région de Nantes. Après l’obtention du grade de Professeur, elle est recrutée à l’Ecole Nationale de Musique de Quimper, puis au Conservatoire à Rayonnement Départemental de La Roche-sur-Yon, où elle est en poste actuellement. Elle a été également professeur-tuteur et directrice de mémoire au CEFEDEM Bretagne - Pays de la Loire entre 2002 et 2009.

Outre ses activités de pédagogue et de compositrice (elle est adhérente à la Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de Musique – SACEM – depuis 1994), elle a joué dans diverses formations de musique de chambre, au sein de l’Orchestre National des Pays de la Loire ainsi qu’à l’Orchestre symphonique de Vendée.

Entre 2002 et 2016, elle a été chef d’attaque des seconds violons de l’Ensemble Orchestral de La Baule, sous la baguette de Jean-Christophe Ferreaux. Dans le cadre de cet ensemble, elle a été amenée à jouer salle Gaveau à Paris, Tunis, Marrakech et Casablanca, et a accompagné des solistes prestigieux tels que Brigitte Engerer, Patrice Fontanarosa, Olivier Charlier, Henri Demarquette, Gary Hoffman, Anne Gastinel, ou encore Véronique Gens.

Florence Collin s’intéresse également aux relations entre la musique et les arts plastiques. Elle est d’ailleurs titulaire d’une Licence d’Histoire de l’Art obtenue en 1995 à l’Université de Lille et a accédé au grade de Docteur en Musicologie de l’Université de Paris-Sorbonne en 2006 (thèse intitulée « Le parallélisme de la musique et des arts plastiques dans les écrits de Francis Poulenc : une approche originale de la création et de la perception musicale », dont la soutenance a été saluée par une mention Très Honorable avec les félicitations du jury).

Depuis 2007, elle organise régulièrement des concerts-conférences, notamment au Conservatoire et au Musée de la Roche-sur-Yon.

Elle a publié quelques articles, entre autres dans les Actes du Séminaire doctoral et postdoctoral « Musique et Arts Plastiques » de la Sorbonne, dans la revue Paon d’Héra ainsi que dans les Actes du Colloque International « Musique et arts plastiques : la traduction d’un art par un autre » qui s’est tenu en Sorbonne en mai 2008.

Elle est par ailleurs régulièrement sollicitée pour écrire des notices musicologiques destinées aux programmes de la saison de concerts de la Philharmonie du Grand-Duché de Luxembourg.